samedi 8 novembre 2014

Cake damier vanille fraise

C'est tout un programme !

Autant vous dire qu'en novice de ce genre de gâteau que je suis, j'ai anticipé et posé ma journée !
Car il n'était pas question de se planter - Baptême de la chouquette oblige, et Mr étant parrain oblige encore plus !

Un vendredi matin de cette fin d'été, me voila donc partie, seule avec mon caddie, à l'assaut du plus grand supermarché d'europe (enfin je crois, et si c'est pas le cas, ça m'a fait cet effet la). Moi qui suis habituée à mon petit supermarché de quartier, un peu cher certes, mais tellement pratique! En 30 minutes les courses sont bouclées, et même rangées bien au chaud dans mes placards.

Ma mission du jour: concocter LA pièce centrale de la sweet table du baptème. Pression...

J'ai donc choisi un layer cake, parce que je trouve que ça en jette. Vanille fraise, pour plaire à tout le monde (et aux parents quand-même!).
Et franchement, je suis vraiment contente du résultat. J'aurais surement pu travailler un petit peu plus la déco, mais le temps m'a manqué! Je pense que les parents et les invités étaient ravis. Pour ma part, j'ai trouvé que le mélange était parfait entre les différents goûts, les différences de textures (gâteau / crème / fraises fraîches). Faites par contre des petites parts !

Je me suis très largement inspirée des recettes de Layer Cakes de Liliebakery.



{ Ingrédients }



Pour la pâte à gâteau:
- 145 gr de beurre mou,
- 360 gr de sucre en poudre,
- 2 œufs,
- 2 sachets de sucre vanillé,
- 290 ml de lait demi écrémé,
- 360 gr de farine,
- 1,5 cuillère à café de bicarbonate de soude,
- 1 pincée de sel.
- du colorant gel (n'utilisez pas de colorant en poudre, ça ne tient pas à la cuisson!), aux couleurs de votre choix. J'ai utilisé du jaune, et du rose.

Vous pouvez facilement trouver du colorant gel sur internet (exemple par ICI), j'ai eu plus de difficultés à m'en procurer en magasin, et le choix de couleur est souvent bien plus limité. 

Pour la crème vanille:
- 300 gr de beurre mou,
- 600 gr de Philadelphia nature,
- 250 gr de sucre glace,
- 2 cuillères à café de vanille en poudre (ou du sucre vanillé si vous n'avez pas de vanille en poudre).

Pour la garniture:
Vous utiliserez la crème vanille (cf ci-dessus)
Ainsi qu'une barquette de 500 gr de fraises fraîches.

Le matériel nécessaire:
Je vous conseille d'utiliser un socle / carton à gâteau de la dimension exacte de votre moule afin de pouvoir plus facilement travailler le gâteau / réaliser le montage / puis le disposer sur un joli support.

Pour la réalisation du damier il vous faudra également un moule spécial pour les gâteau damier. J'ai utilisé celui-ci à titre d'exemple.
Si vous ne disposez pas de ce moule, vous pouvez facilement transformer ce gâteau damier en Layer Cake. Vous aurez alors 3 belles couches de gâteau uniformes, au lieu de 3 couches en damier. Vous pourrez colorer chaque couche de la couleur de votre choix et utiliser la même recette que celle-ci !
Le résultat en sera différent mais tout aussi joli, rassurez vous !
Pensez à prévoir une grande spatule lisse pour le glaçage. Une spatule crantée si vous souhaitez réaliser un relief sur le glaçage. Si vous n'avez pas de spatule crantée, pourquoi ne pas essayer avec une pointe de fourchette?
Enfin, vous pouvez aussi avoir besoin d'une ou plusieurs douilles, et de poches à douille. Je n'en ai pas utilisé.






{ On met la main à la pâte }



Préparation du gâteau
1. Travaillez le beurre en pommade, puis ajoutez le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez les œufs battus et battre fermement jusqu'à ce que le mélange devienne bien homogène.
Incorporez la moitié du lait, mélangez, puis incorporez la moitié de la farine tamisée. Renouveler l'opération avec le reste de farine et de lait. Ajoutez le bicarbonate et le sel.

2. Si vous choisissez de faire un simple layer cake, Séparez votre pâte en 3 et colorez chaque portion de pâte avec une pointe de colorant en gel.

Si vous choisissez un cake damier, la séparation de la pâte pour la colorer s'annonce plus compliquée et dépendra de la manière dont vous voulez réaliser votre damier. Sur ma version, je suis partie sur 3 coloris, mais le résultat final n'est pas à la hauteur de mes espérances car le rose foncé n'était justement pas assez foncé pour marquer la différence avec le rose plus clair. Pour simplifier, je vous conseille dans un premier temps de tester le damier en 2 coloris. 

Pour cela divisez votre pâte en 2 (pour 2 couleurs). Colorez chaque pâte en une couleur différente. 
Pour le 1er gâteau et le 3ème gâteau: remplissez les 3 compartiments du moule en alternant les couleurs (par exemple: le cercle central en rose, le cercle intermédiaire en jaune, et le cercle extérieur à nouveau en rose). 
Pour le 2ème gâteau: faites exactement la même chose mais avec les couleurs à l'opposé (le cercle central en jaune, le cercle intermédiaire en rose, et le cercle extérieur à nouveau en jaune).

4. Faites cuire chaque gâteau 30 minutes à 180° à chaleur tournante. 

5. Sortir du four, laissez refroidir chaque gâteau une dizaine de minutes, puis démouler et disposez les gâteau sur une grille. Laissez les refroidir intégralement avant de commencer le montage. Vous verrez que des fentes se formeront en retirant le support en plastique permettant de créer le damier, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous. Pas de panique, il suffira de bien remplir ces fentes de crème lors du montage !




Préparation de la crème
1. Fouettez au batteur, au robot ou encore au fouet le beurre bien ramolli jusqu'à ce que le mélange forme une véritable pâte crémeuse. 
2. Ajoutez le Philadelphia et continuez à battre jusqu'à ce qu'il soit complètement incorporé et que la préparation soit homogène.
3. Incorporez le sucre glace en plusieurs fois, tout en continuant à battre. La préparation doit être épaisse, tout en restant crémeuse. 
4. Incorporez enfin la vanille en poudre.

Ce glaçage peut également bien fonctionner avec d'autres parfums qui pourront remplacer la vanille. A votre imagination...Sirop d'érable? Pâte de pistache? Crème de nougat? Si vous optez pour l'un de ces 3 parfums, il faudra alors veiller à ne pas trop en mettre dans votre préparation, pour éviter de sucrer encore d'avantage le glaçage. Je pense que 2 cuillères à café feront bien l'affaire. 


Montage du gâteau

1. Disposez sur un socle/carton le 1er gâteau bien refroidi. Étalez de la crème sur le dessus en faisant bien attention à remplir intégralement les fentes entre chaque cercle du damier, pour que le gâteau se tienne et qu'il n'y ait pas de trous à la découpe. 
Rincez et équeutez les fraises. Coupez les en très fines tranches. Disposez une couche de tranches de fraise sur le gâteau afin de recouvrir l'intégralité de votre crème.
Disposez la 2ème couche de gâteau sur la couche de fraise. Et recommencer l'opération avec la couche de crème et les fraises.
Disposez la 3ème couche de gâteau sur le dessus.

2. A l'aide d'une spatule, étalez une fine couche de crème sur le dessus du gâteau, ainsi que sur les bords. Il est fort possible que vous ayez également quelques creux sur les bords, remplissez les bien également. Il est important que cette première couche soit très fine. Laissez reposer le gâteau au frais pendant environ 30 minutes afin que cette première couche fige et vous permette de réaliser la suite du glaçage plus facilement (et sans miettes!). 

3. Après le temps de repos, poursuivez le glaçage à la spatule ou encore à la poche à douille selon le décor que vous souhaitez obtenir. J'ai choisi un glaçage lisse avec quelques reliefs sur les côtés (réalisés avec une spatule crantée - cf matériel nécessaire ci-dessus). 

Réservez votre gâteau au frais jusqu'au service. Attention à ne pas le sortir du frigo trop tôt, vous risqueriez de votre la crème se ramollir. 


vendredi 7 novembre 2014

Gâteau tout doux au sirop d'érable

Il y bien longtemps, je vous avais fait partager une recette de gâteau moelleux au sirop d'érable et corn flakes. C'était il y a quelques années, et j'avais encore dans ma cave un lot de canettes de sirop d'érable que j'avais acheté lors d'une visite de cabane à sucre artisanale au Québec. Et puis depuis, plus rien. J'ai complètement retiré le sirop d'érable de ma cuisine, par oubli. Vous savez c'est souvent comme ça, on prend des habitudes en cuisine et on se met à toujours utiliser à peu près les mêmes produits, par automatisme et par facilité. 
Il y a quelques semaines, je suis tombée sur un post du blog Elodie's bakery et de son superbe Golden Syrup Cake, la semaine suivante j'achetais un pot de sirop d'érable (malheureusement nettement moins bon que mes canettes traditionnelles, mais bon), et le weekend qui a suivi, j'ai testé cette super recette.

J'ai simplement réduit les quantités de sirop, car c'est très sucré et que le goût est fort et peut vite devenir écœurant. 

Merci donc à Elodie pour cette belle inspiration!



{ Ingrédients }


Pour le gâteau: (facilement pour 8 personnes)
- 150 gr de beurre mou,
- 100 gr de sucre en poudre,
- 2 cuillères à soupe de Golden Syrup,
- 2 œufs,
- 300 gr de farine,
- 4 cuillères à soupe de lait Ribot (lait fermenté), pour plus de moelleux. Si vous n'en avez pas, remplacez le par du lait normal,
- 1 cuillère à café de levure chimique.

Pour le glaçage:
- 250 gr de sucre glace,
- 75 gr de beurre mou,
- 2 cuillères à soupe de sirop d'érable,
- 2 cuillères à soupe de lait fermenté (lait ribot par exemple).


{ On met la main à la pâte }


Préparation du gâteau:
Coupez le beurre ramolli et battez le au robot ou au batteur avec le sucre. 
Ajoutez le sirop d'érable, puis les œufs. Battre de nouveau pour bien incorporer les œufs au mélange et former une préparation bien lisse.
Ajoutez la moitié de la farine, le lait fermenté, puis le reste de farine et la levure.
Faites cuire à 180° pendant environ 35/40 minutes.
Sortir le gâteau du four, laissez le tiédir, puis démoulez le afin qu'il refroidisse entièrement.

Préparation du glaçage et montage:
Coupez le beurre, déjà ramolli, et passez le au robot ou au batteur pour qu'il s'assouplisse et forme une pâte. Ajoutez le sucre glace, puis le lait fermenté et le sirop d'érable et continuez à battre. Le mélange doit être épais. 
Étalez le joliment sur le dessus du gâteau et réservez au frais jusqu'au service.



dimanche 19 octobre 2014

Tarte rustique aux poireaux, comté et jambon de Pays


Les poireaux, à la base de la base, c'est vraiment pas mon truc. Et puis, j'ai appris à aimer ça grâce aux fondues de poireaux et je me suis dit qu'après tout, ce bon goût légèrement caramélisé et cette texture fondante pourraient bien fonctionner dans tout un tas d'autres recettes. 
Voici donc la recette de la tarte aux poireaux, comté et jambon de Pays, hype-fastoche-et-effet-garanti, parfaite pour un dîner de weekend ou une soirée entre amis!




{ Ingrédients }


Pour la pâte brisée:
- 250 gr de farine,
- 125 gr de beurre mou,
- 3 cuillères à soupe d'eau tiède,
- 2 à 3 cuillères à soupe de mélange de graines (j'ai utilisé un mélange pavot, courge),
- sel, poivre.

Pour la garniture:
-2 beaux poireaux,
- 150 gr de comté,
- 4 tranches de jambon de Pays,
- 2 œufs,
- 5 cuillères à soupe de crème fraîche,
- sel, poivre.


{ On met la main à la pâte }


Préparation de la pâte:
Dans un grand saladier, mélanger le beurre bien mou et la farine (vous pouvez pétrir la pâte à la main, ou avec un batteur - attention dans ce 2ème cas aux volées de farine avec la vitesse du batteur!), ajoutez les 3 cuillères à soupe d'eau tiède. La pâte doit former une boule.
Étaler la, et disposer la dans un moule (rectangulaire c'est mieux pour cette recette).

Préparation de la garniture et montage de la tarte:
Préchauffer votre four à 170°.
Laver bien méticuleusement les poireaux. Coupez la partie vert foncée du poireau pour ne garder que les parties vert claires et blanches. Coupez vos poireaux dans le sens de la largeur pour former des tronçons de la taille de la largeur de votre plat. J'ai pu faire 3 tronçons avec chaque poireau. 
Ensuite couper chaque tronçon dans le sens de la longueur en 4. 

Dans un grand bol, mélangez les 2 œufs et la crème fraîche. Assaisonner avec un petit peu de sel et de poivre.

Coupez votre morceau de comté en fines lamelles.

Pour le montage de la tarte, disposer dans votre moule alternativement un quart de tronçon de poireau, puis une lamelle de comté, puis une demi tranche de jambon de pays, puis recommencer l'opération jusqu'à avoir rempli l'intégralité du moule. 

Verser le mélange œuf/crème fraîche sur la garniture. 
Enfourner et laisser cuire environ 25 minutes à 170°.








dimanche 20 juillet 2014

Tapenade / Tartinade aux poivrons

Depuis qu'on a redécouvert les poivrons cuits / fondus, on a comme une envie d'en mettre à toutes les sauces.
Alors, quand l'apéro se prépare, pourquoi ne pas préparer de la tapenade aux poivrons? C'est fin, coloré, frais, et ça sent bon le soleil !
Merci à Tartine Jeanne pour l'inspiration.




{ Ingrédients }


- 4 poivrons (le mieux serait d'utiliser des rouges et jaunes),
- 150 gr de poudre d'amandes,
- 2 échalotes,
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive,
- 1 pincée de cumin et une pincée de paprika,
- 3 cuillères a soupe de fromage frais (type Philadelphia / Saint-Môret),
- Sel, poivre.




{ On met la main à la pâte }



1. Pelez les échalotes et mettez les dans une papillote en papier d'aluminium avec les 2 cuillères d'huile d'olive. Faites chauffer au four pendant 20 minutes à 200°.

2. En même temps disposez des poivrons sur une feuille de papier sulfurisé ou une feuille d'aluminium, directement sur la grille de votre four. Faites les griller jusqu'à ce que la peau devienne boursouflée et commence à dorer. Pensez à les retourner 2/3 fois pendant la cuisson pour éviter que la peau ne brûle.
Retirez les poivrons du four - laissez les refroidir environ 10 minutes puis retirez délicatement la peau, les pépins et le trognon.

3. Mixez des échalotes, les poivrons, la poudre d'amande et versez le tout dans une casserole. Faites chauffer à feu très doux puis ajoutez le fromage frais, le cumin, le paprika. Retirez du feu. Salez, poivrez. Laissez refroidir à température ambiante puis au frigo.

Cette tapenade pourra être utilisée à l'apéro, servie sur du pain aux céréales grillé.
Vous pouvez également l'utiliser en sauce pour du poulet, de la dinde ou encore du poisson (testé avec du poulet - au top!!). Et comme après tout cela il m'en restait encore je l'ai utilisée en fond de tarte fine à la tomate et au bacon!



Liebster Award - ou si vous tout savoir sur moi (ou presque!)




Pour la première fois, j'ai été taguée pour un Award par Aurelie, du blog Aureliescooking (merci merci !).

L'objectif du Liebster Award: faire connaitre un petit peu plus mon blog via le tag d'Aurélie, découvrir quelques petites choses croustillantes à mon sujet (bon pour cette partie la on verra si je me lâche!), et puis à mon tour de faire découvrir d'autres jolis blogs en les taguant.

Alors je me laisse prendre au jeu, et voici les réponses aux questions d'Aurélie:

1/ Si tu devais te réincarner en dessert, ça serait…..
Une tarte aux fraises, parce que c'est simple, c'est bon, c'est acidulé et coloré !
2/ Qu’est ce qu’une bonne journée pour toi ?
Une journée bien remplie, un petit peu de cuisine, des amis, des découvertes !
3/ Cite deux blogs de cuisine que tu suis de très près.
Royal Chill, pour leurs superbes recettes, et J'en reprendrai bien un bout par Puce Bleue, pour l'originalité et la complexité de ses recettes. 
4/ Quel est le code couleur de ton blog et pourquoi ?
Bleu, gris et violet mais j'en changerai bien pour quelques choses d'un petit peu plus doux et acidulé.
5/ De quel appareil d’électroménager rêves-tu en secret ?
Un robot ! Je meurs d'envie d'en avoir un, mais ça coûte un peu (beaucoup) trop cher, et je commence à manquer très sérieusement de place dans ma cuisine. Alors je fais tout à la main en attendant de pouvoir faire autrement. 
6/ Pour toi, la cuisine c’est en solo, en duo ou à plusieurs ?
Plutôt en solo jusqu'à présent, mais j'adorerai partager cela à plusieurs.
7/ Quel ingrédient ajoutes-tu très souvent dans tes recettes ?
De la vanille bourbon. Il y a quelques temps je suis allée à la Réunion et j'en ai rapporté sous toutes ses formes: en gousses / en poudre / liquide. Elle est tellement bonne que j'en mets dans tous les gâteaux, ou presque. 
8/ Comment vois-tu l’évolution de ton blog ?
J'aimerai bien revoir complètement mon blog et passer sur un nom de domaine en propre - malheureusement tout un tas de raisons font que je manque cruellement de temps pour vraiment m'investir sur la question. Ca viendra peut-être un jour ! De même, je fais des photos avec l'appareil que Monsieur Chef me prête bien gentiment, mais il me manque l'objectif de la mort qui tue pour faire de belles photos en focus. Affaire à suivre aussi lorsque les finances le permettront. 
9/ As-tu des livres de cuisine à nous conseiller ?
Pas vraiment à vrai dire, je m'inspire principalement du web pour la réalisation de mes recettes, je trouve que cela donne bien plus d'idées qu'un bouquin.
10/ Une autre passion dans la vie ?
La pâtisserie / cuisine me prend déja beaucoup de temps (quand je prends le temps), autrement j'adore les voyages !
11/ Quelle est la recette dont tu es la plus fière ?
Il y en quelques unes, mais à choisir je dirais la bûche aux marrons et douceur de poire, et la charlotte au chocolat

A mon tour de taguer de jolis blogs que j'apprécie:

Allez vous aussi vous laisser prendre au jeu ? Les questions c'est juste ici:
1. Quel est l'ustensile de cuisine dont vous ne pourriez pas vous passer?
2. Quelle la recette la plus folle / la plus originale que vous ayez testé?
3. Etes vous plutôt bec sucré ou bec salé? Pourquoi?
4. Depuis quand avez vous commencé à cuisiner?
5. Les 2 recettes dont vous êtes la/le plus fièr(e)?
6. Quel est votre moment favori pour vous mettre aux fourneaux?
7. Comment vous inspirez vous pour vos recettes (sites/blogs, livres, émissions télé...)? Donnez des noms :-)
8. Pourquoi avez vous choisi de créer un blog et depuis combien de temps en tenez vous un?
9. Prenez vous des cours de cuisine? Si oui chez qui?
10. Combien de temps passez vous en cuisine chaque semaine?
11. D'autres centres d'intérêt en dehors de la cuisine? 

A vos claviers !!

dimanche 13 juillet 2014

Tarte aux fraises et à la crème de pistache

Ce weekend, c'est tartes aux fruits ! Alors vous choisissez laquelle Fraise ou Abricot?
Les 2 associées à une crème amandine fondante à la pistache, le tout sur une pâte sablée croustillante également parfumée à la pistache. Une tuerie !

Pour ces recettes, je me suis inspirée de la pâte sablée de Rockthebretzel et du moelleux pistache de l'univers de Sylvie



{ Ingrédients }


Pour la pâte sablée:
- 250 gr de farine,
- 150 gr de beurre mou,
- 70 gr de sucre glace,
- 30 gr de poudre d'amande
- 2 œufs,
- 2 cuillères à café de pâte de pistache,
- 1 pincée de sel
Si vous avez un petit moule, vous pouvez facilement réduire de moitié les proportions indiquées ci-dessous.
Pour ma part, j'ai pu faire une tarte de 24 cm de diamètre et quelques beaux sablées.

Pour le moelleux à la pistache:
- 100 gr de poudre d'amande,
- 100 gr de beurre mou,
- 100 gr de sucre semoule,
- 2 œufs,
- 1 cuillère à soupe de pâte de pistache,
- 2 cuillères à café de crème fraîche épaisse,


Et pour finir les fraises! (comptez une barquette de 500 gr, et au pire il vous en restera à manger avec la tarte), et 3 cuillères à soupe de confiture de fraise.




{ On met la main à la pâte }


Préparation de la pâte sablée
Cette étape doit se faire au moins 2h à l'avance. J'ai préparé ma pâte la veille, ça marche aussi ;-)
1. Mélangez le beurre mou et le sucre glace jusqu'à obtenir un mélange de la consistance d'un beurre pommade. 
2. Ajoutez les œufs, le crème de pistache, le sel, et la poudre d'amande. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Rajouter progressivement la farine tamisée jusqu'à ce qu'elle soit incorporée à la pâte.
Attention à ne pas trop la travailler. 
Formez une boule, emballez la dans du film alimentaire et réservez la au frais pendant au minimum 2h.

Après le repos de la pâte, travaillez la rapidement pour l'étalez et foncer votre moule. Piquez le fond et laissez reposer de nouveau au minimum 15 minutes.

Préchauffez le four à 180°.


Préparation du fondant à la pistache:
1. Travaillez le beurre en pommade, incorporez le sucre en poudre et mélangez bien.
2. Ajoutez la pâte de pistache, l'amande en poudre. Mélangez bien de nouveau.
3. Ajoutez les œufs, et terminez par la crème fraîche.


Montage de la tarte:

Versez le fondant pistache sur le fond de tarte.
Faites cuire à blanc avec des billes de cuisson pendant environ 20 minutes. La pâte doit être légèrement dorée. Laissez refroidir sur une grille.
Étalez une fine couche de confiture de fraise. Disposez les fraises coupées en moitié. Je les ai positionnées à la verticale. 

Je n'en avais pas, mais vous pouvez aussi décorer votre tarte avec des pistaches entières ou concassées non salées.



Tarte aux abricots et à la crème de pistache

Ce weekend, c'est tartes aux fruits ! Alors vous choisissez laquelle Fraise ou Abricot?
Les 2 associées à une crème amandine fondante à la pistache, le tout sur une pâte sablée croustillante également parfumée à la pistache. Une tuerie !

Pour ces recettes, je me suis inspirée de la pâte sablée de Rockthebretzel et du moelleux pistache de l'univers de Sylvie


{ Ingrédients }


Pour la pâte sablée:
- 250 gr de farine,
- 150 gr de beurre mou,
- 70 gr de sucre glace,
- 30 gr de poudre d'amande
- 2 œufs,
- 2 cuillères à café de pâte de pistache,
- 1 pincée de sel
Si vous avez un petit moule, vous pouvez facilement réduire de moitié les proportions indiquées ci-dessous.
Pour ma part, j'ai pu faire une tarte de 24 cm de diamètre et quelques beaux sablées.

Pour le moelleux à la pistache:
- 100 gr de poudre d'amande,
- 100 gr de beurre mou,
- 100 gr de sucre semoule,
- 2 œufs,
- 1 cuillère à soupe de pâte de pistache,
- 2 cuillères à café de crème fraîche épaisse,


Et pour finir les abricots! (comptez une bonne douzaine).



{ On met la main à la pâte }


Préparation de la pâte sablée
Cette étape doit se faire au moins 2h à l'avance. J'ai préparé ma pâte la veille, ça marche aussi ;-)
1. Mélangez le beurre mou et le sucre glace jusqu'à obtenir un mélange de la consistance d'un beurre pommade. 
2. Ajoutez les œufs, le crème de pistache, le sel, et la poudre d'amande. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Rajouter progressivement la farine tamisée jusqu'à ce qu'elle soit incorporée à la pâte.
Attention à ne pas trop la travailler. 
Formez une boule, emballez la dans du film alimentaire et réservez la au frais pendant au minimum 2h.

Après le repos de la pâte, travaillez la rapidement pour l'étalez et foncer votre moule. Piquez le fond et laissez reposer de nouveau au minimum 15 minutes.

Préchauffez le four à 180°.

Préparation du fondant à la pistache:
1. Travaillez le beurre en pommade, incorporez le sucre en poudre et mélangez bien.
2. Ajoutez la pâte de pistache, l'amande en poudre. Mélangez bien de nouveau.
3. Ajoutez les œufs, et terminez par la crème fraîche.


Montage de la tarte:

Versez le fondant pistache sur le fond de tarte. Disposez vos abricots coupés en moitié ou en quart (vous aurez retiré le noyau au préalable). Enfoncez les légèrement dans le fondant pistache.

Faites cuire la tarte à 180° pendant environ 30 minutes. 

Je n'en avais pas, mais vous pouvez aussi décorer votre tarte avec des pistaches entières ou concassées non salées.




lundi 9 juin 2014

Tarte fondante au chocolat


Envie de chocolat décadent ? C'est par ici !!
Une pâte sablée cacaotée, un fondant au chocolat et un saupoudrage de cacao amer...vous m'en direz des nouvelles !

Pour cette tarte, j'ai repris la superbe recette de Christophe Felder que j'ai décliné en tartelettes, et en grande tarte à partager.

Pour être tout à fait honnête, même si le résultat était super, il ne correspond pas tout à fait à ce que j'attendais. Je cherchais une recette de tarte au chocolat mousseuse, et celle-ci donne plutôt un fondant. Je la recommande quand-même à 300% !




{ Ingrédients }


Ces ingrédients permettent de réaliser une tarte de 24cm + 4 mini tartelettes. 

Pour la pâte sablée
- 90 gr de sucre glace,
- 30 gr de poudre d'amande,
- 150 de beurre ramolli,
- 250 gr de farine,
- 1 œuf,
- 15 gr de cacao,
- 1 sachet de sucre vanillé,
- 1 pincée de sel. 

Pour le fondant au chocolat
- 300 gr de chocolat noir à pâtisser,
- 200 gr de beurre,
- 60 gr de sucre en poudre,
- 2 oeufs,
- 2 jaunes,
- Quelques petites de praliné ou de noisettes caramélisée (pour un petit de croquant!)




{ On met la main à la pâte }


Préparation de la pâte sablée
Préchauffez le four à 170°.
Mélangez le beurre, le sucre, la poudre d'amande et l'oeuf. Ajoutez la farine, le sucre vanillé, le sel et le cacao. Formez une boule de pâte et laissez la reposer au frais pendant environ 2h.
Etalez la pâte, et disposez la dans votre moule sur une feuille de papier sulfurisé. Piquez votre fond de pâte et faites le cuire pendant environ 10 minutes. 
Laissez le fond de tarte refroidir sur une grille.

Préparation du fondant
Faites fondre le chocolat avec le beurre. Laissez refroidir.
Dans un saladier, battez le sucre, les jaunes et les oeufs jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux.
Incorporez le mélange au chocolat à la préparation aux oeufs. Mélangez fermement et ajoutez les pépites de praliné. 
Versez la préparation sur le fond de pâte et enfournez à 190° pendant environ 10 minutes.
Laissez refroidir et servez ! Vous pouvez facilement accompagner cette tarte de crème anglaise ou de glace vanille. 


dimanche 8 juin 2014

Poivrons farcis au fromage frais et au thon

Aujourd'hui je rentre de vacances (bientôt tous les détails sur la fabuleuse destination mystère), et je trouve 3 beaux poivrons dans le frigo.
La cuisine m'a manqué ces 3 dernières semaines, et malgré le décalage horaire et la fatigue, je me lance dans une recette de poivrons farcis qui me faisait de l’œil depuis quelques temps.
Résultat: j'adore le fondant du poivron, mélangé au frais du fromage frais. Une tuerie, qui pourra faire de l'effet sur une prochaine table d'apéro avec des poivrons plus petits ou en entrée avec les mêmes gros poivrons !

Pour la réalisation de cette recette, je me suis largement inspirée des poivrons au chèvre frais, au thym et à l'huile d'olive du blog l'eau à la bouche, que j'ai décliné en 2 versions:
- Une version au fromage frais simple,
- Une version au thon.


{ Infos utiles }


Pour une entrée, je suggère de partir sur un poivron moyen par personne.
Si vous préférez cette recette en apéro, choisissez plutôt des petits poivrons allongés.

{ Ingrédients }

Version au fromage frais:
Pour 3 gros poivrons:
- 3 poivrons (j'ai trouvé les rouges et jaunes meilleurs pour cette recette),
- 1 fromage Boursin à l'ail et aux herbes (mais vous pouvez très facilement remplacer le Boursin par du Saint Môret ou un autre fromage frais auquel vous pourrez ajouter des herbes fraîches),
- 1 demi pot de crème fraîche,
- Sel, poivre,
- Huile d'olive,
- Quelques brins de thym.

Version au thon
Pour 3 gros poivrons
- 3 poivrons,
- 1 demi fromage Boursin à l'ail et aux herbes,
- 1 demi pot de crème fraîche,
- 1 grosse boite de miettes de thon nature,
- Sel, poivre,
- Huile d'olive,
- Quelques brins de thym.

{ On met la main à la pâte }


1. Lavez les poivrons et disposez les au four, préalablement préchauffé à 200°, directement sur la grille. Faites les cuire environ 20 minutes, en veillant à bien les retourner pour éviter que la peau ne brûle (autrement les poivrons prennent une couleur marron, même après avoir retiré la peau - et c'est d'ailleurs ce qu'il a commencé à se passer avec les miens, mais je m'en suis vite rendue compte).
Une fois les poivrons cuit (la peau aura commencé à faire de grosses cloques), retirez les du four et laissez les tiédir sur une grille pendant quelques minutes.

2. Pendant ce temps, préparez votre garniture, au fromage frais nature ou au thon. Pour cela, mélangez le Boursin, la crème fraîche, le sel et le poivre pour le mélange nature. Ajoutez les miettes de thon pour le mélange au thon. 

3. Epluchez délicatement les poivrons, vous verrez qu'après la cuisson, la peau se retire à la main très facilement. Faites une insition sur la tranche la moins belle du poivron. Retirez délicatement les pepins à l'aide d'une petite cuillère (attention l'opération est un petit peu délicate car le poivrons risque de se déchirer, allez y donc doucement!).
Garnissez les poivrons de votre mélange au fromage frais. 

4. Disposez les poivrons dans un plat ou une assiette, versez un filet d'huile d'olive et rajoutez quelques brins d'herbes fraîches (j'ai utilisé du thym mais je pense que vous pouvez sans soucis essayer avec d'autres herbes).

5. Réservez au frais jusqu'au moment de servir.


dimanche 11 mai 2014

8 jours à New York - Jour 4

(Suite du voyage à New-York - qui date d'Avril 2013)

Encore une journée bien remplie pour ce 4ème jour.
Quartiers visités et principales attractions: Lower Manhattan, Financial District, Staten Ferry Island (à faire en plus: Statue de la liberté et musée de l'immigration - les 2 étaient fermés pendant notre séjour), Brooklyn Bridge, Brooklyn Heights et Dumbo.

- Nous commençons par nous rendre à Lower Manhattan en métro, pour visiter le Mémorial Ground 0. Impressionnant, forcément. Surtout quand on voit la hauteur des tours autour...et notamment de la nouvelle tour en construction juste à côté des anciennes tours jumelles: One World Trade Center.
La visite est assez rapide, surtout qu'il faisait très froid, mais c'est à voir!



(la tour One World Trade Center)

- Nous avons ensuite visité le 9/11 Museum, un peu cliché mais poignant. Des témoignages, des photos, des morceaux d'avion et de bâtiment... A certaines heures des bénévoles (témoins, survivants ou famille des victimes), se relaient pour relater quelques histoires et témoignages du 11 septembre.


- A cette période (Avril 2013), la Statue de la Liberté et le Musée de l'Immigration (Ellis Island Immigration Museum) étaient fermés à cause des dégâts causés par la précédente tempête. Pas de chance... L'ensemble à rouvert début juillet 2013. 
Nous voulions tout de même voir la Statue de la Liberté de plus près et pour cela, avons pris le Staten Island Ferry (départ du Whitehall Ferry Terminal tout au Sud de Lower Manhattan). La traversée était gratuite et dure environ 25 minutes l'aller - la même chose au retour. Cette journée n'était pas des plus belles et la vue sur Manhattan et le Financial District n'était pas terrible du coup. Autrement c'est vraiment un super moyen de voir la ville autrement et de s'approcher de la Statue de la Liberté.





- Nous avons ensuite marché dans le Financial District et sommes remontés à l'Est jusqu'à Brooklyn Bridge, que nous avons traversé dans son intégralité pour atteindre le quartier de Brooklyn Heights.
Super petit quartier de banlieue, mignon, avec une vue magnifique sur Manhattan. Et je dois dire que ça nous a fait du bien de sortir un petit peu des grands buildings.



- Notre marche s'est poursuivie jusqu'à Dumbo, ancien quartier industriel qui se transforme progressivement ces dernières années en quartier Bobo / Hipster. Nous avons adoré cet endroit, ses bâtiments, anciennes usines et la vue très jolie sur Manhattan - qui vaut le détour de jour comme de nuit. Nous avons fait les 2.
Nous en avons profité pour manger une belle pizza (bien méritée!) chez Garibaldi's. Le resto est semble t-il très connu et il y avait foule!




Carrot Cake

Aujourd'hui c'était l'anniversaire de ma Môman. Et à chaque grande occasion, un "grand" gâteau.
Bon ce sur coup la, j'ai pris un sacré risque. 
Quand ma famille a appris que je ne rigolais pas quand je disais qu'il s'agissait d'un gâteau à la carotte, j'ai eu droit à un petit "ahhh?", puis aux yeux ronds, puis enfin à "ben finalement j'aurais peut-être du aller acheter un gâteau à la boulangerie". Sur le ton de la plaisanterie, c'est vrai, mais leurs réactions en dit long!
Sauf la petite soeurette, emballée à l'idée de regoûter à l'un de ses gâteaux préférés d'Afrique du Sud (ils en font beaucoup la bas parait-il !).

Venons en aux faits. Depuis des mois, je vois tout un tas de recettes de Carrot Cake fleurir à droite et à gauche et je trouvais que le rendu de certaines de ces créations pouvaient tout à fait convenir à une belle occasion comme celle d'aujourd'hui.

Et en plus, je n'avais encore jamais goûté à ce gâteau si mystérieux (des carottes dans un gâteau?).
C'est chose faite.

Pour la recette, je me suis inspirée de mes 2 livres "The Hummingbird Bakery" et "Desserts - des éditions Hachette Cuisine" et de la recette de Puce Bleue.
Je ne suis pas trop fan - en fait je n'aime pas du tout - les épices dans les gâteaux, alors j'ai tenté une version de carrot cake en mode carotte ultra pure. 
Vous pouvez donc tout à fait rajouter les épices qui vont bien et que je mets en facultatif dans la liste d'ingrédients. 




{ Infos utiles }

Temps de préparation: Environ 20 minutes
Temps de cuisson: Environ 45 minutes à 170°
Si vous souhaitez faire un glaçage sur votre gâteau, prévoyez au moins 30 minutes (1 ou 2h serait encore mieux) pour le faire refroidir, puis à nouveau au moins 30 minutes de repos au frais une fois le glaçage réalisé. 

{ Ingrédients }


Pour environ 6 - 8 personnes

Pour le cake
- 3 œufs, 
- 300 gr de sucre roux,
- 250 de beurre,
- 300 gr de farine,
- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude,
- 1 cuillère à café de levure chimique,
- 350 gr de carottes,
- 1 sachet de sucre vanillé.

Pour le glaçage
- 50 gr de beurre mou,
- 100 gr de sucre glace,
- 125 gr de Philadelphia (ou fromage frais similaire),
- Une belle poignée de cerneaux de noix. 


{ On met la main à la pâte }


Préparation du Cake
Faites fondre le beurre et laissez le refroidir.

Dans un saladier, battez les œufs, le sucre roux et le sucre vanillé jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le beurre fondu froid et mélangez bien.

Ajoutez en 3 fois la farine tamisée, la levure et le bicarbonate. Mélangez pour bien incorporer à la préparation

Épluchez les carottes et râpez les finement. Ajoutez les à préparation. 

Faites cuire à 170° pendant environ 45 minutes. Sortir du four - démoulez et laissez refroidir pendant si possible 1h ou 2.

Préparation du glaçage
A l'aide d'un batteur ou d'un robot, mélangez le beurre mou, le Philadelphia et le sucre glace. Si des grumeaux se forment, laissez le mélange se réchauffer un petit peu à température ambiante et battez à nouveau.
Étalez le glaçage sur le Cake et disposez les cerneaux / morceaux de noix sur le dessus.

Disposez au frais pendant au moins 30 minutes, afin que le glaçage puisse prendre et servez !

dimanche 30 mars 2014

Charlotte au chocolat

La charlotte au chocolat faisait partie des "beaux" gâteaux à faire sur ma TO DO. Une occas, un dej chez GrandeMikit, et me voila lancée dans la préparation de ce super gâteau fort en chocolat. Il est mousseux, fondant, craquant, bref extrêmement gourmand. Et puis je trouve aussi qu'il en jette ^^!

Merci à Anne So de Fashion Cooking pour l'inspiration., j'ai repris une partie de sa recette et comme souvent j'y ai apporté ma petite touche.



{ Infos utiles }


Ce gâteau doit être préparé au moins 4h avant de servir, et idéalement la veille

Temps de préparation: 40 minutes (pas plus, promis !)

De quel moule ai-je besoin
Ce gâteau m'intriguait depuis quelques mois, et autant vous dire que j'ai fouillé un petit peu partout pour savoir comment réaliser un montage qui rendrait un gâteau bon et élégant à la fois. 
J'en ai conclu qu'il y avait plusieurs techniques:
- le moule à charlotte: donnera une forme arrondie à votre gâteau et un look beaucoup moins raffiné (testé sur une charlotte aux fraises), car vous serez obligé d'imbiber complètement vos biscuits cuillères pour qu'ils épousent la forme du moule. 
- le moule à soufflé (aux bords hauts), la charlotte devra alors être démoulée (pas testé mais cette technique implique que vous fassiez le montage de votre charlotte à l'envers par rapport à ce que je vais expliquer un peu plus bas),
- Selon moi, la solution tip top reste soit le cercle à entremet soit le moule à manquer à fond amovible (dans les 2 cas attention à ce que les bords fassent au minimum 4/5 centimètres de hauteur).

Pour cette recette, j'ai donc utiliser un moule à manquer à fond amovible de 23 cm de diamètre. J'avais très peur du démoulage loupé, vous savez celui ou quand vous retirez le fond amovible le gâteau se casse littéralement en 2, ou alors la mousse au chocolat n'a pas bien pris et les biscuits cuillères s’effondrent.  Et bien, vous pouvez constater sur les photos que finalement tout s'est passé comme je le voulais !


{ Ingrédients }


Pour environ 6/7 personnes

Pour la mousse au chocolat
- 160 gr de beurre,
- 150 gr de chocolat,
- 5 œufs, 
- 125 gr de sucre en poudre,
- une pincée de sel.

- 30 biscuits cuillères larges.

Pour le sirop
- 30 cl d'eau,
- 125 gr de sucre en poudre,
- 2 cuillères à soupe de rhum. 

Pour la décoration et le craquant (et aussi parce que c'est encore meilleur!)
- des grosses pépites de chocolat noir (ou bien des copeaux),
- des pépites d'amandes caramélisées (que j'ai acheté dans le commerce mais que vous pouvez aussi réaliser vous-même). 




{ On met la main à la pâte }


1. Faites fondre le chocolat et le beurre au bain marie. Réservez et laissez refroidir.

2. Préparer le sirop de sucre:
Faites bouillir l'eau, le sucre et le rhum pendant environ 15 minutes, jusqu'à ce que le mélange devienne légèrement collant et liquoreux. Versez le sirop ainsi obtenu dans une assiette creuse ou un récipient suffisamment grand pour pouvoir ensuite y tremper les biscuits cuillères.

3. Préparer ensuite la mousse au chocolat:
Dans un saladier, battre au batteur (ou au robot, moi perso je n'en ai pas), les 5 jaunes d'oeufs et le sucre en poudre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne bien épais et mousseux. Ajoutez le mélanger beurre / chocolat et passez à nouveau au batteur 1 à 2 minutes. La préparation va s'épaissir, c'est normal, votre mousse en sera d'autant plus belle ! 
Battez les blancs en neige avec une pincée de sel. Incorporez délicatement les blancs fermement montés à la préparation au chocolat. Ajoutez 4 cuillères à soupe de pépites d'amandes caramélisées. Réservez. 

4. Monter votre charlotte:
Coupez le bas d'environ 20 biscuits cuillères sur 0,5 cm afin que Trempez les biscuits cuillères dans le sirop sur quelques millimètres seulement, et du côté non sucré. Disposez les biscuits à la verticale à l'intérieur du moule puis à l'horizontal dans le fond du moule. 
Versez la moitié de la mousse et étalez la de manière à ce qu'elle soit bien plate sur le dessus.
Imbibez cette fois ci entièrement environ 6 biscuits cuillères et déposez les sur la mousse. Versez la seconde partie de la mousse et de la même manière, veillez à ce qu'elle soit bien lisse sur le dessus. 
Réservez au frais pendant au minimum 4 heures (idéalement 1 nuit).

5. Démoulage et décoration.
Avant de servir, démoulez délicatement la charlotte en retirant le fond amovible (que j'ai gardé pour le service). Ajoutez sur le dessus des pépites de chocolat, ou des copeaux ainsi que des pépites d'amandes caramélisées. Pour un effet encore plus classe, vous pouvez aussi entourer votre charlotte d'un beau ruban (je l'avais oublié !). 

Servir bien bien frais (autrement la mousse risque de se décomposer et la charlotte de s'effondrer!).




samedi 15 mars 2014

Crumble croquant pommes / poires caramélisées

Il a peu de temps j'avais déja posté une recette de crumble pommes / poires, mais je dois reconnaître que j'avais sorti la recette de mes vieux tiroirs et que j'avais envie de retenter un crumble un peu amélioré.
Et comme j'adore le caramel, c'était vite vu !

Cette recette fonctionne aussi hyper bien en remplaçant le caramel par des pépites de chocolat noir (qui deviendra coulant à la cuisson!).


{ Ingrédients }


Pour 4 petites cassolettes

- 3 pommes,
- 1 poire,
- 30 gr de beurre,
- 4 cuillères à soupe de sucre en poudre. 
- environ 4 cuillères à soupe de caramel (ou de crème de salidou),

Pour le crumble
- 35 gr de farine,
- 30 gr de sucre blanc,
- 20 gr de sucre roux,
- 35 gr de beurre mou,
-15 gr de poudre d'amande (ou de noisette).
Cette recette de crumble vient du blog Les Gourmandises de Titenoon.


{ On met la main à la pâte }


1. Épluchez les pommes et la poire et coupez les en petits cubes. Faites les revenir dans le beurre et ajoutez les 4 cuillères à soupe de sucre. Laissez revenir à feu doux pendant environ 20 minutes.

2. Pendant ce temps, mélangez grossièrement à la main la farine, les sucres, la poudre d'amande et le beurre mou coupé en petits dés. La pâte doit pouvoir s'effriter et former de petites boules.

3. Disposez les fruits cuits dans des petites cassolettes, ou dans un plat à gratin. Mettez l'équivalent d'une cuillère à soupe de caramel dans chaque cassolette. Effritez la pâte à crumble sur le dessus.

4. Faites cuire environ 20 minutes à 180° chaleur tournante.

Dégustez tièdes avec une crème anglaise ou une boule de glace vanille !

vendredi 14 mars 2014

Pâte sablée

Il y a quelques temps déjà je vous avais présenté ma recette de pâte sablée, je l'utilisais à chaque fois et j'étais bien contente. Mais ça c'était avant.
Depuis quelques temps, j'ai trouvé THE recette de pâte, qui n'est pas plus longue mais bien meilleure. Elle est plus fine, reste moelleuse tout en étant un petit peu croquante, et elle se tient bien mieux à la cuisson. Que demander de plus? 


{ Ingrédients }


Pour la pâte sablée
- 250 gr de farine,
- 150 gr de beurre mou,
- 100 gr de sucre glace,
- 1 œuf,
- 1 pincée de sel.

Vous pouvez facile ajouter de la vanille en poudre, ou encore du cacao pour varier les plaisirs!

{ On met la main à la pâte }


Préparation de la pâte sablée
Préparez votre beurre en pommade. Ajoutez le sucre glace et pommadez jusqu'à ce que le sucre soit bien incorporé. 
Ajoutez l’œuf, et mélangez. 
Ajoutez la farine et le sel. Mélangez de nouveau. 
Formez une boule, recouvrir d'un film plastique et laissez reposer au frigo pendant minimum 30 minutes.

Étalez sur votre plan de travail fariné (ou encore mieux sur du papier sulfurisé fariné!), puis disposez la pâte dans votre moule ou foncez votre cercle à tarte.

Pour les tartes aux fruits frais non cuits (type fraises, framboises, banane...), faites cuire la pâte à blanc avec des billes de cuisson disposées au fond, pendant environ 15 minutes. La pâte doit être bien dorée mais ne pas commencer à devenir brune.

Pour les tartes dont la garniture doit cuire, disposez votre garniture directement sur la fond de tarte cru.