mardi 31 décembre 2013

Bûche mousse aux marrons et douceur de poire

Je vous le disais juste la, nous avons eu beaucoup de mal à nous décider sur le parfum de notre bûche cette année: chocolat, marron, fruits rouge?

Nous avons finalement tranché pour une bûche au chocolat façon Moka (réalisée par Monsieur le Chef) et une autre Poire / Marron.

Pour cette dernière je me suis inspirée de la superbe bûche de Christophe de A manger et à voir pour le biscuit et du crémeux aux marrons de Mercotte, un petit peu revisité.



{ Infos utiles }

Cette bûche se prépare la veille, autrement la mousse aux marrons n'aura pas le temps de prendre.
Comptez environ 1h de préparation.

{ Ingrédients }


Pour le biscuit
- 2 œufs,
- 140 gr de farine,
- 130 gr de sucre,
- 70 gr de beurre pommade (mou),
- 14 cl de lait,
- 2 sachets de sucre vanillé,
- Une pincée de levure chimique.

Pour la mousse aux marrons
- 10 cl de lait,
- 2 jaunes d’œuf,
- 150 gr de crème de marron,
- 10 cl de crème fleurette entière,
- 1 cuillère à soupe de Rhum,
- 1,5 feuille de gélatine.

Pour la couche poire fondante
- 1 poire pas trop mure,
- 2 sachets de sucre vanillé,
- 10 gr de beurre.

Pour la compotée de poire
- 2 poires,
- 10 gr de sucre,
- 1 sachet de sucre vanillé,
- 1,5 feuilles de gélatine,
- 1 pointe de cuillère à café de maïzena (ou à défaut de farine).

En complément
- 7 marrons glacés (dont 4 pour la décoration),
- 3/4 cuillères à soupe de crème de marron.


{ On met la main à la "pâte" }


Préparation du biscuit
Préchauffez le four à 180°.

Faites blanchir les œufs, le sucre et le sucre vanillé.. Ajoutez le beurre pommade et mélangez fermement jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène (j'ai pour ma part utilisé un batteur pour me débarrasser des derniers grumeaux). 
Ajoutez la farine tamisée et la levure. Ajoutez petit à petit le lait. 
Versez la préparation sur une plaque de cuisson préalablement beurrée et farinée, sur une épaisseur d'environ 1cm (attention à ce que la couche ne soit pas trop fine, vous perdriez en moelleux!). Faites cuire environ 10 minutes à 180°. Le biscuit ne doit pas colorer. Laissez le refroidir.

Préparation de la mousse aux marrons
Faites tremper la gélatine dans de l'eau froide pendant une dizaine de minutes.
Pendant ce temps, chauffez à feu doux et remuez constamment le lait, le rhum et les jaunes d’œufs jusqu'à ce que le mélange épaississe. Attention à ne pas trop chauffer, vous obtiendriez des œufs brouillés! Le mélange doit avoir l'aspect et la consistance d'une crème anglaise. Sortez du feu.  
Essorez la gélatine dans un morceau de sopalin et ajoutez la à la préparation encore chaude. Remuez bien. Ajoutez la crème de marron et mélangez. 
Montez la crème fleurette en chantilly et incorporez la délicatement à la préparation. Réservez jusqu'à ce que le mélange refroidisse. 

Préparation de la couche de poire fondante
Épluchez la poire et tranchez la en fines lamelles. Faites revenir les lamelles au beurre à feu très doux. Saupoudrez du sucre vanillé. Si la poire ne rend pas suffisamment de jus, ajoutez 2 cuillères à soupe d'eau. 
Faites chauffer environ 10/15 minutes jusqu'à ce que les morceaux de poire soient bien fondants.

Préparation de la compotée de poire
Faites tremper la gélatine dans de l'eau froide. 
Épluchez les poires et coupez les en petits cubes. Faites les cuire à feu doux dans une casserole avec le sucre et le sucre vanillé.
Diluez la maïzena (ou la farine) dans le jus de citron froid. Lorsque les poires sont translucides, ajoutez le mélange au citron et portez à ébullition. Retirez du feu, mixez finement et ajoutez la gélatine. Réservez.

Montage de la bûche
Coupez le biscuit en 3 rectangles qui correspondent à la taille de votre moule à cake. Disposez un film alimentaire dans votre moule à cake puis positionnez 2 des rectangles sur les côtés du moule dans la longeur. A l'aide d'une poche à douille, remplissez le moule à cake aux 3/4 avec la mousse aux marrons.
Laissez reposer une nuit au frigo. Laissez également reposer la compotée de poire, que vous aurez préalablement mis dans votre poche à douille, et les poires fondantes.

Le lendemain, avant de servir, rajouter 3 marrons glacés émiettés et  les poires fondantes sur la mousse aux marrons. Disposez le dernier rectangle de biscuit sur le dessus sur lequel vous aurez tartiné 3 belles cuillères à soupe de crème de marron. Appuyer fermement pour que l'ensemble se fige (n'écrasez pas tout non plus!). Démoulez la bûche et décorez avec la compotée de poire et des marrons glacés.


Servir bien frais et régalez vous !

samedi 28 décembre 2013

Muffins framboise façon crumble

Après les muffins aux pépites de chocolat, je vous propose encore une déclinaison de muffins, maintenant que j'ai trouvé la bonne recette je ne m'arrête plus!

A la base je voulais essayer les muffins à la myrtille façon crumble...mais impossible de trouver des myrtilles fraîches à cette saison, et les surgelées étaient en rupture de stock chez mon ami Picard.
Tant pis, je me "rabats" sur une déclinaison à la framboise et finalement je n'ai pas regretté !
Si par chez vous les myrtilles ne sont pas en rupture de stock, vous pouvez tout à fait en utiliser en remplacement des framboises dans cette recette. Ou pourquoi pas même des mures, des cerises ou encore des groseilles?



{ Ingrédients }


Pour 10 beaux muffins

Pour la pâte à muffins

- 360 gr de farine,
- 370 gr de sucre en poudre,
- 1 demi cuillère à café de sel,
- 1 cuillère à café et demi de levure chimique,
- 1 demi cuillère à café de bicarbonate de soude,
- 375 ml de buttermilk (lait fermenté / lait ribot),
- 1 œuf,
- 1 sachet de sucre vanillé,
- 70 gr de beurre,
- 200 gr de framboises (j'ai utilisé les framboises surgelées entières de chez Picard).

Pour le crumble
- 35 gr de farine,
- 30 gr de sucre blanc,
- 20 gr de sucre roux,
- 35 gr de beurre mou,
-15 gr de poudre d'amande (ou de noisette).
Cette recette de crumble vient du blog Les Gourmandises de Titenoon.


{ On met la main à la "pâte" }


Préchauffez le four à 170°.


Préparation de la pâte à muffins
Dans un grand saladier, mélangez la farine, le sucre, le sel, la levure, le bicarbonate et le sucre vanillé. Mélangez bien jusqu'à que le mélange soit homogène.

Dans un autre saladier, mélangez le buttermilk et l’œuf et remuez jusqu'à ce que l’œuf soit complètement incorporé au buttermilk. 

Incorporez le mélange buttermilk / oeuf au mélange à la préparation à la farine et mélangez jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux.

Faites fondre le beurre, ajoutez le à la préparation et remuez légèrement (et pas trop longtemps, juste ce qu'il faut pour qu'il soit incorporé).

Ajoutez les framboises à la préparation. 

Préparation du crumble
Mélangez la farine, les sucres, le beurre et la poudre d'amande à la main jusqu'à l'obtention d'une pâte molle et friable.

Montage et cuisson des muffins
Disposez votre pâte dans des caissettes à muffins (ou directement dans un moule à muffins que vous aurez pris soin de beurrer et fariner au préalable), puis dans un moule à muffin.

Effritez de la pâte à crumble sur la pâte à muffins, jusqu'à ce que le crumble recouvre entièrement la pâte à muffins (tout en formant une couche relativement fine).

Faites cuire à 170° pendant 25 minutes. Les muffins doivent être très légèrement dorés. Pour vérifier leur cuisson plantez une lame de couteau, celle-ci doit ressortir propre.


Dégustez froid ou tiède pour le goûter ! Perso, je les préfère froid le lendemain (voir le surlendemain !). Ils gardent tout leur moelleux !

Duo de saumon, en Rillettes de fêtes !

Marre du traditionnel saumon fumé pour les fêtes? J'ai la solution!
Une recette simple, hyper rapide, et efficace. Tout le monde en raffole par chez moi!



{ Infos utiles }


Temps de préparation: 15 minutes
Ces rillettes se préparent également la veille, elles seront tout aussi bonnes !

{ Ingrédients }

Pour un apéro de 6/8 personnes

- 330 gr de saumon frais,
- 300 gr de saumon fumé,
- 300 gr de Saint-Môret,
- 5 brins de coriandre fraîche,
- 1/2 gousse d'ail,
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive.

{ On met la main à la pâte }


Préparation du saumon frais
Peler la gousse d'ail, coupez la en deux, et hacher une moitié très finement (coupez la en tous petits morceaux). 
Coupez le saumon frais en gros cube, et retirer la peau et les écailles. 
Faites revenir les cubes de saumon et l'ail haché dans une poêle bien chaude et de l'huile d'olive. Laissez cuire environ 10 minutes jusqu'à ce que les morceaux soient bien grillés.

Finalisation des rillettes
Coupez le saumon fumé grossièrement. 
Passez au mixeur: les cubes de saumon frais, les morceaux de saumon fumé, l'ail cuit, le Saint-Morêt ainsi que la coriandre fraîche. Salez, poivrez. Mixez grossièrement (ou plus finement selon votre goût).

Réservez au frais. Rajoutez quelques brins de coriandre fraîche au moment de servir.
Dégustez avec du pain frais ou des blinis.





dimanche 22 décembre 2013

Tarte aux poires caramélisées façon crumble



Je reviens sur cette recette sortie des fonds de tiroirs et qui remonte à un petit peu plus d'un mois. Objectif: une recette pour 9 personnes qui plaise à tout le monde et qui change un peu, faut bien ça pour fêter 6 anniversaires!!

C'est parti pour cette Tarte ~ Crumble aux poires caramélisées. Vraiment au top !

{ Ingrédients }

Pour 8 belles parts

Pour la pâte sablée
- 250 gr de farine,
- 150 gr de beurre,
- 100 gr de sucre glace,
- 1 œuf,
- 1 pincée de sel.

Pour la garniture
- 6 belles poires,
- 250 gr de sucre en poudre,
- 2 sachets de sucre vanillé,
- 100 gr de beurre.

Pour le crumble
- 50 gr de sucre roux,
- 50 gr de poudre d'amande,
- 50 gr de beurre mou,
- 50 gr de farine.


{ On met la main à la pâte }


Préparation de la pâte sablée
Préparez votre beurre en pommade. Ajoutez le sucre glace et pommadez jusqu'à ce que le sucre soit bien incorporé. 
Ajoutez l'oeuf, et mélangez. 
Ajoutez la farine et le sel. Mélangez de nouveau. 
Formez une boule, recouvrir d'un film plastique et laissez reposer au frigo pendant minimum 30 minutes. 

Préparation de la garniture aux poires
Épluchez les poires en lamelles ou en cubes. Réservez.
Faites un caramel avec le sucre (laissez le chauffez à feu très doux dans une poele jusqu'à ce qu'il fonde et dore). Lorsque le sucre a commencé à blondir, ajoutez le beurre en morceaux. Laissez fondre (toujours à feu très doux) et remuez.
Ajoutez les morceaux ou les lamelles de poire au caramel et laissez mijotez pendant une vingtaine de minutes, toujours à feu doux. 
(Mon caramel a un petit peu bugué, ça aurait pu finir en catastrophe car il avait complètement durci. J'ai rajouté un petit peu d'eau puis les poires et tout s'est remis dans l'ordre).

Préparation du crumble
Mélangez à main le sucre roux, la farine, la poudre d'amande et le beurre. La pâte doit pouvoir s'émietter facilement. 

Montage
Étalez la pâte sablée jusqu'à obtenir la forme souhaitée (rectangle pour moi comme vous l'aurez constaté).
Disposez la pâte dans le cercle à tarte (ou dans votre moule), piquez la pâte pour éviter qu'elle ne gonfle.
Disposez les poires et un petit peu de jus de caramel (pas trop autrement la pâte restera trop molle et ne cuira pas!). 
Recouvrir de pâte à crumble émiettée.


Faites cuire environ 30 minutes à 180°. Laissez refroidir et saupoudrez de sucre glace.


American Chocolate Chip Muffins ~ une tuerie !

Ayant eu tout récemment pour mon anniversaire de belles caissettes à muffins (merci KaB!!), j'avais une folle envie de (re)tenter de faire des muffins.
Et puis, il faut aussi dire que mon nouveau livre { The Hummingbird bakery cookbook } acheté en Ecosse il y a quelques semaines me faisait de l'oeil (imaginez que je teste seulement la première recette de cette magnifique bible de recettes américaines!!).

Je vous livre donc aujourd'hui la clé pour des muffins inratables: le Buttermilk.
Le Buttermilk, Késako? C'est tout simplement du lait fermenté. Au premier abord, bof bof me direz vous. Mais détrompez vous ! Le lait fermenté n'est ni plus gras, ni moins bon que du lait classique (bon j'ai goûté tout seul et je dois reconnaître que je ne suis pas tombée de ma chaise). En tout cas, cet ingrédient mystère est la clé pour vos muffins, pancakes, pourquoi pas cupcakes et autres tueries américaines. 
Il se trouve en supermarché au rayon frais et vous pourrez le retrouver en tant que lait Ribot par exemple. 

 { Ingrédients }
Pour 10 beaux muffins

- 360 gr de farine,
- 370 gr de sucre en poudre,
- 1 demi cuillère à café de sel,
- 1 cuillère à café et demi de levure chimique,
- 1 demi cuillère à café de bicarbonate de soude,
- 375 ml de buttermilk (lait fermenté / lait ribot),
- 1 œuf,
- 1 sachet de sucre vanillé,
- 70 gr de beurre,
- 150 gr de chocolat noir à pâtisser ou de pépites de chocolat. 

 { On met la main à la pâte }

Préchauffez le four à 170°.
1. Dans un grand saladier, mélangez la farine, le sucre, le sel, la levure, le bicarbonate et le sucre vanillé. Mélangez bien jusqu'à que le mélange soit homogène.

2. Dans un autre saladier, mélangez le buttermilk et l’œuf et remuez jusqu'à ce que l’œuf soit complètement incorporé au buttermilk. 

3. Incorporez le mélange buttermilk / oeuf au mélange à la préparation à la farine et mélangez jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux.

4. Faites fondre le beurre, ajoutez le à la préparation et remuez légèrement (et pas trop longtemps, juste ce qu'il faut pour qu'il soit incorporé).

5. Ajoutez les pépites de chocolat à la préparation. Si vous utilisez, comme moi, du chocolat en tablette, découpez vos morceaux de chocolat en grosses pépites à l'aide d'un couteau. 

6. Disposez votre pâte dans des caissettes à muffins (ou directement dans un moule à muffins que vous aurez pris soin de beurrer et fariner au préalable), puis dans un moule à muffin. 

7. Faites cuire à 170° pendant 25 minutes. Les muffins doivent être très légèrement dorés. Pour vérifier leur cuisson plantez une lame de couteau, celle-ci doit ressortir propre.

Dégustez froid ou tiède pour le goûter !

dimanche 15 décembre 2013

Bûche de Noël façon Moka au chocolat - Essai n°1

Après les essais de risotto de Saint-Jacques: les essais de bûche. C'est la guerre à la maison pour savoir quel parfum de bûche on va choisir: certains adorent le chocolat, d'autres n'aiment pas. Certains aiment les marrons, d'autres détestent...

Bref, la guerre. Pour contenter tout le monde, nous avons tranché, cette année nous ferons 2 bûches!

Voici le premier essai de la bûche au chocolat, façon Moka, réalisée en intégralité par Monsieur. Si si !


Attention cette bûche se prépare la veille!

{ Ingrédients }

Pour 6 personnes

Pour la génoise
- 2 œufs,
- 60 gr de sucre,
- 60 gr de farine,
- 20 gr de beurre

Pour la crème au beurre
- 150 gr de beurre mou,
- 200 gr de sucre glace,
- 75 gr de chocolat noir 

Pour la décoration
- 8 carrés de chocolat noir à pâtisser,
- 50 gr d'amandes effilées



{ On met la main à la pâte }


Quelques heures avant de commencer la préparation de votre bûche, réalisez les cercles en chocolat qui vous serviront pour la décoration.
Pour cela, faites fondre les 8 carrés de chocolat dans une casserole avec 1 cuillère à soupe d'eau, et ce jusqu'à ce que le chocolat soit bien lisse et brillant. 
Découpez 2 beaux morceaux de papier sulfurisé. Étalez la moitié du chocolat sur l'un des morceaux de papier, et formez un cercle fin. Rabattre le papier sulfurisé sur le chocolat et lissez le cercle très légèrement à la main afin de retirer les bulles d'air. Répétez l'opération pour réaliser le 2ème cercle en chocolat. Réservez au frigo pendant 2/3 heures (les cercles doivent être bien durs). 

Préparation de la génoise
Pour cette préparation, Monsieur à utiliser la recette de Mercotte, que vous pouvez retrouver juste ici
Préchauffez votre four à 180°.
Faites fondre le beurre. Réservez.
Fouettez les œufs et le sucre au bain marie jusqu'à ce que le mélange blanchisse et triple de volume. Retirez du feu et continuez à battre le mélange jusqu'à ce qu'il ai complètement refroidi (comptez environ 5 minutes). 
Mélangez 2 cuillères à soupe de ce mélange avec le beurre fondu refroidi. Réservez.
Incorporez délicatement la farine tamisée à la préparation œufs / sucre, puis ajoutez le beurre. Mélangez doucement sans trop travailler la pâte. 
Versez la pâte sur une plaque de cuisson (ou dans un moule adapté), beurrée et farinée. Étalez en forme de rectangle sur une épaisseur d'un demi centimètre. 
Faites cuire pendant environ 10 minutes. La génoise doit être légèrement dorée et bien moelleuse. 
Sortez la du four et laissez la refroidir sur une grille. 

Préparation de la crème au beurre
Faites fondre le chocolat noir avec 2 cuillères à soupe d'eau, dans une casserole et à feu très doux. Remuez bien, et sortez du feu lorsque le mélange sera bien lisse et brillant. N'hésitez pas à ajouter un petit peu d'eau si besoin. Réservez. 
Préparer votre beurre en pommade à l'aide d'une spatule ou au robot. Le beurre ne doit pas être fondu, il doit littéralement prendre l'aspect d'une pommade. Incorporez le sucre glace et le chocolat fondu. Mélangez bien. Votre crème au beurre est prête.

Décoration
Passez les amandes effilées au grill de votre four pendant environ 3/4 minutes jusqu'à ce qu'elles dorent. Réservez. 
Coupez la génoise à la forme voulue (pour moi un grand rectangle). 
Étalez les 2/3 de la crème au beurre sur la génoise, puis roulez délicatement la génoise sur elle-même pour former votre bûche.
Étalez le tiers de crème au beurre restant sur la totalité de la bûche. Disposez les amandes effilées sur le dessus et les 2 cercles de chocolat sur les côtés (que vous aurez redécoupés au préalable pour coller à la forme de votre bûche).
Réservez au frais pendant idéalement une nuit (ou à minima quelques heures) afin que la crème prenne bien. 


Risotto de Saint-Jacques, idéal pour un menu de fête!

Ce weekend nous sommes en plein dans les tests du menu de Noël. 
J'ai trouvé cette super recette sur un magasine et je l'ai un peu modifiée à ma sauce. Un vrai régal !

Seul petit hic, j'avais oublié que la préparation du risotto se faisait sur le moment, difficile donc quand tout le monde est à table de passer 30 minutes derrière sa casserole...

A voir si je trouve une nouvelle idée dans les jours qui viennent, autrement je resterai la dessus.



{ Ingrédients }

Pour 2 personnes

- 1 belle échalotte,
- 150 gr de riz à risotto,
- 20 cl de vin blanc sec,
- 1 demi cube de bouillon de légumes,
- 80 gr de beurre,
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive,
- 8 noix de Saint-Jacques,
- 2 cuillères à soupe de parmesan,
- sel, poivre, ciboulette.


{ On met la main à la pâte }


1. Versez 0,5 litre d'eau dans une petite casserole. Faites chauffez l'eau à feu doux et plongez y le demi cube de bouillon. Laissez réchauffer tranquillement.

2. Pendant ce temps, épluchez et coupez l'échalotte en petits morceaux. Faite chauffer 30 gr de beurre et l'huile d'olive dans une grande casserole. Faites y revenir l'échalotte quelques minutes. Ajoutez le riz et mélangez bien jusqu'à ce que le riz devienne translucide. 

3. Lorsque le riz est bien translucide, versez le vin blanc dans la casserole (veillez à garder une cuillère à soupe de vin pour la cuisson des noix de Saint-Jacques). Mélangez jusqu'à ce que le riz soit bien imprégné du vin. Versez un tiers du bouillon dans la casserole, remuez jusqu'à ce que le bouillon soit complètement absorbé. Répétez l'opération jusqu'à ce qu'il ne reste plus de bouillon.

4. En parallèle, faites revenir les noix de Saint-Jacques à la poêle dans 25 gr de beurre et une cuillère à soupe de vin blanc jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées (environ 10 minutes à feu moyen).

5. Lorsque votre riz aura absorbé la totalité du liquide, ajoutez le beurre restant (environ 25 gr) et le parmesan. Remuez bien. Salez, poivrez.

6. Servez le risotto dans une assiette creuse ou un bol, et disposez les noix de Saint-Jacques par dessus. Vous pouvez également servir les noix de Saint-Jacques en brochette, comme je l'ai fait. Sauproudrez de ciboulette et dégustez bien chaud!

A table !

samedi 14 décembre 2013

Sablés double choco

J'ai fait ces sablés il y a déjà quelques semaines mais à l'approche de Noël je trouve qu'ils se fondent bien dans le décor et j'avais envie de partager l'idée (toute simple vous verrez!).

A la base j'avais des restes de pâte sablée (utilisée pour ma tarte au citron meringuée --> voir la recette par ICI) et pour ne pas les perdre, je les ai transformé:



Ingrédients (pour une vingtaine de sablés étoilés)
- 1 œuf + 1 jaune,
- 250 gr de farine,
- 100 gr de beurre mou,
- 80 gr de sucre en poudre,
- 1 pincée de sel,
- 2 cuillères à soupe de cacao,
- 7 carrés de chocolat blanc (ou plus!!).

On met la main à la "pâte"

1. Dans un grand saladier, versez la farine et le cacao et formez un puits au milieu. Disposez l'oeuf et le jaune au centre du puits. Mélangez à la main ou à l'aide d'un robot. Ajoutez la pincée de sel, le sucre et le beurre mou préalablement grossièrement coupé en morceaux. Malaxez jusqu'à ce que la pâte soit homogène.
Ajoutez un peu de farine si la pâte est encore collante. Formez une boule, et laissez reposer au frais pendant 30 minutes. 
Étalez la pâte avec votre rouleau et un petit peu de farine. 

2. Découpez votre pâte en forme d'étoiles de grande et de petite taille (j'ai utilisé des emportes pièces, mais vous pouvez toujours les découper à la main!).

3. Disposez les grandes étoiles sur une plaque de cuisson que vous aurez recouvert d'une feuille de papier sulfurisé. Coupez le chocolat blanc en petites pépites que vous positionnerez par petites pincées au centre des grosses étoiles. Recouvrez des petites étoiles de pâte. Effectuez des petites pressions sur les bords des petites étoiles pour que les 2 pâtes collent bien.

4. Faire cuire une dizaine de minutes à 180°.

Dégustez tiède ou froid avec une salade de fruits, un yaourt ou nature !


Lasagnes Contest #1 - Lasagnes aux légumes méditerranéens, jambon de parme et crème de chèvre frais

Aujourd'hui je vous livre une recette qui vient de ma petite sœur, et qui est top de chez top !

Rien à voir avec les lasagnes bolos classiques: des légumes fondants, une crème au chèvre frais très douce, et le bon goût du jambon de parme. Bref tout ce que j'aime !

La photo n'est pas très représentative, mais promis c'est une tuerie !!



Ingrédients:

- 5 courgettes moyennes,
- 6 tomates,
- 6 tranches de jambon de parme,
- 1 paquet de pâte à lasagnes,
- 4 Chavroux (gros format),
- 80 cl de crème fraîche semi-épaisse (légère ou entière),
- sel, poivre,
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive,
- 1 poignée de gruyère râpé (facultatif).

On met la main à la "pâte":

1. Épluchez les courgettes et coupez les en petits cubes (plus les cubes seront petits, meilleures seront les courgettes!). Faites les revenir dans l'huile d'olive, un petit peu d'eau, et idéalement dans un wok (ou une cocotte), pour éviter que les légumes ne s'assèchent trop.
Laissez cuire une bonne demi-heure.

2. Profitez de la cuisson des courgettes pour couper les tomates en petits cubes. Vous pourrez les ajouter aux courgettes sur les 10 dernières minutes de cuisson (évitez de les faire cuire pendant toute la durée de cuisson des courgettes, vous risqueriez de vous retrouver avec une purée de tomates!).

Préchauffez votre four à 180°.

3. Ces lasagnes se font sans sauce béchamel. La crème est uniquement constituée de chavroux (ou fromage de chèvre frais équivalent) et de crème fraîche. La préparation est donc plus que simple: mélangez dans un grand saladier la crème fraîche et le fromage frais. Battez bien pour qu'il n'y ai plus de grumeaux de chèvre. Salez, poivrez. Réservez.

4. Dans un grand plat à gratins, versez une couche de crème. Disposez des lasagnes crues sur la couche de crème de manière à ce le fond du plat soit complement recouvert. Versez une nouvelle couche de crème, puis une couche de légumes, puis l'équivalent d'une tranche et demi de jambon de parme découpée en petits morceaux. Versez une couche de crème.
Répétez l'opération 2 fois. Il faudra terminer les lasagnes par une couche de pâtes recouverte de crème et éventuellement d'une poignée de gruyère rapé (ou plus pour les gourmands!).

5. Faite cuire environ 30 minutes à 180°. Les lasagnes doivent être bien dorées. Servir chaud avec une salade verte.

A condition d'aimer le chèvre (et encore le goût reste assez léger), ces lasagnes auront du succès, c'est garanti !

dimanche 17 novembre 2013

Velouté de potimarron, cracker de fromage et crème aux noisettes, c'est encore de saison !

Ce velouté est une tuerie et a fait son petit effet!
Vous pouvez vous en faire un bon baquet le dimanche soir (quand on pas envie de se mettre à cuisiner mais plutôt de rester lovée dans le canap sous le plaid), ou bien comme moi en entrée / apéro en petite verrine accompagné d'un cracker de fromage et d'une crème aux noisettes.



Ingrédients:
Ces proportions vous permettront de réaliser 6 verrines, et 6 crackers
Pour le velouté:
- 700gr de potiron,
- 3 échalotes,
- sel, poivre,
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive.

Pour les crackers de fromage:
- une belle poignée de gruyère râpe,
- 6 tranches d'un demi centimètre de comté. 
(vous pouvez tout à fait utiliser d'autres fromages pour ces crackers: tomme, abondance, Beaufort...)

Pour la crème aux noisettes:
- 25cl de crème fraîche liquide entière,
- 30gr de noisettes,
- sel, poivre,
- persil.



On met la main à la "pâte":

Avant de commencer:
Mettre un saladier et la crème fraîche liquide au frigo (si possible plusieurs heures avant de commencer la préparation).

Préparation du velouté:
1. Épluchez votre potimarron et découpez la chair en petits cubes (environ 1cm d'épaisseur).
2. Épluchez les échalotes et coupez les en fines lamelles. 
3. Faites les revenir avec un petit peu d'huile d'olive dans une cocotte. Lorsqu'elles commencent à blondir, ajoutez les cubes de potimarron, que vous allez également faire revenir quelques minutes à la poêle.
4. Couvrez les légumes d'eau (pour une constance bien veloutée veillez à ce que le niveau d'eau dans votre casserole ne dépasse que de quelques millimètres le niveau des légumes). Mettez le couvercle et faire cuire à feu doux pendant environ 20 minutes. Les morceaux de potimarron ne doivent plus être croquants.
5. Passez votre soupe au mixeur. Salez, poivrez. Réservez.

Préparation de la crème fouettée aux noisettes:
1. Concassez grossièrement les noisettes.
2. Versez la crème dans le saladier froid, montez la au batteur jusqu'à ce qu'elle prenne la consistance d'une chantilly. Salez, poivrez. Ajoutez les noisettes et le persil finement haché. 

Préparation des crackers:
1. Coupez le comté en dés. Mélangez les dés avec du gruyère râpe.
2. Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, déposez le mélange de fromages en petits paquets. 
3. Enfournez et faite cuire 5 à 10 minutes (selon si vous préférez avec un fromage encore un petit peu fondant ou bien craquant).


Versez le velouté dans des verrines, puis disposez une belles cuillère de crème (la mienne n'a pas bien pris et aurait du se tenir --> d'ou l'aspect relativement liquide sur les photos), et un cracker au fromage!

Servir bien chaud.

Partir en weekend et revenir...avec un chaton --> Check !


C'est pas commun! Mais elle est tellement mignonne qu'on a pas pu résister!
Je vous présente donc Zosh R.D.

Succès aux noix

C'est de saison, et c'est un dessert spécial Pikit !

Parce que c'est son anniversaire,
Parce que Pikit n'aime pas trop le chocolat...
Parce que la crème de marron, c'est classique dans la famille, alors pas pour cette fois.
Parce que les noix, il adore ça!
Va pour un succès aux noix!



Ingrédients:
Pour le biscuit / macaron:
- 6 blancs d’œufs,
- 150gr  de poudre d'amande (ou de noisette),
- 200gr de sucre,
- 20gr de farine,
- 20gr de fécule de pomme de terre (ou de maïzena).

Pour la crème aux noix:
- 40cl de crème fraîche entière liquide,
- 2 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse entière,
- 80gr de sucre,
- 150gr de cerneaux de noix,
- 2 noisettes de beurre et une dizaine de grammes de sucre.

Temps de préparation: environ 1h
Temps de cuisson: 2 fois 20 minutes



On met la main à la "pâte":

Avant de commencer:
Préchauffez votre four à 180°.
Mettre un saladier vide et votre crème fraîche au frigo, car l'ensemble doit être bien froid pour que la crème monte bien. 

Préparation du biscuit / macaron:
1. Montez les blancs en neige. Une fois les blancs bien fermes, ajoutez la moitié du sucre (environ 100gr) et poursuivez encore une petite minute au batteur.
2. Dans un saladier à part, mélangez le reste de sucre, la poudre d'amande, la farine et la fécule.
3. A la spatule incorporez progressivement et délicatement le mélange à l'amande dans les blancs en neige jusqu'à ce que la pâte soit homogène et lisse. Celle-ci doit cependant rester épaisse, pour ne pas faire retomber les blancs.
4. A l'aide d'une poche à douille, utilisez la moitié de votre préparation pour former votre biscuit en forme de spirale (sur une plaque de cuisson et du papier sulfurisé).
5. Faites cuire environ 20 minutes à 180°.
6. Reproduisez l'opération pour la 2ème partie du biscuit.
Laissez bien refroidir vos biscuits avant de les décoller du papier sulfurisé, autrement vous risqueriez de les casser. Pour les décoller, je suggère de retourner la feuille de papier sulfuriser et de la retirer doucement du biscuit. Une fois décollé, vous pourrez manipuler le biscuit délicatement sans aucun problème.

Préparation de la crème aux noix:
1. A la poêle faites légèrement caraméliser vos cerneaux de noix avec un petit peu de beurre et de sucre.
2. Laissez refroidir quelques minutes et broyez les noix jusqu'à obtenir une poudre. Vous pouvez aussi choisir de moins broyer vos noix, il reste quelques morceaux qui seront aussi très bons dans la crème!
3. Dans votre saladier (bien froid!), versez la crème liquide et la crème épaisse. Battez le tout au batteur jusqu'à former une chantilly. Ajoutez progressivement le sucre en poudre.
4. Incorporez délicatement les noix en poudre au mélange crémeux.
5. Disposez la crème sur le premier biscuit, avec une poche à douille afin de former de belles boules de pâtes.
6. Recouvrez la crème du 2ème biscuit. Saupoudrez de sucre glace et éventuellement d'amandes filées. 

Réservez le succès au frigo, puis sortez le au dernier moment pour servir !

mardi 5 novembre 2013

Home made blinis

...pratique à l'approche des fêtes! (bon OK c'est vrai que c'est pas encore tout de suite...).


Voici une recette hyper simple, hyper hyper rapide et pour un effet garanti, qui vient du site ODélice (Marie-Laure Tombini).

Ingrédients (pour 4 gros blinis):
- 1 oeuf,
- 100gr de farine,
- 1,5 yaourt brassé (la recette de base propose d'utiliser un yaourt Bulgare de 150gr),
- 1 sachet de levure chimique,
- une pincée de sel.

On met la main à la "pâte":
1. Mélanger tous les ingrédients dans un saladier.
2. Faites reposer au moins 1 heure au frais.
3. Faites cuire vos blinis sur les 2 faces à la poele avec un petit peu de beurre.
4. Je vous suggère de repasser les blinis au grille pain (faible cuisson), pour ajouter un petit peu de craquant à vos blinis.

A déguster avec du saumon fumé par exemple, mais aussi un bout de fromage?
A tester également avec une pâte légèrement sucrée pour les goûters et desserts!

Plus que quelques jours pour tenter de gagner un siphon!


En achetant du lait fermenté, je suis tombée sur le jeu concours Paysan Breton qui peut permettre de gagner un siphon pour vos mousses / crèmes!

Bon j'ai tenté...j'ai perdu (ben oui tu joue tu perds!), mais peut-être aurez-vous plus de chance que moi?
Pour le savoir c'est par ici !

Bonne chance !

dimanche 27 octobre 2013

Tarte au citron meringuée

Tout est bon dans le citron?
En fait, je ne suis pas fan du tout du citron...et pas vraiment non plus de la tarte au citron...bien trop acidulé pour mon bec sucré.
MAIS...ils aiment tous autour de moi, et j'avais envie de faire plaisir ce weekend. Alors c'est parti pour cette belle recette de tarte cacao / citron / meringue, qui, "surprise", m'a aussi conquise! Comme quoi !



Ingrédients (pour 4/5 personnes):

Pour la pâte:
- 1 œuf + 1 jaune,
- 250 gr de farine,
- 100 gr de beurre mou,
- 80 gr de sucre en poudre,
- 1 pincée de sel,
- 2 cuillères à soupe de cacao.

Pour la préparation citronnée:
- 4 citrons,
- 4 œufs,
- 170 gr de sucre en poudre,
- 40 gr de beurre.

Pour la meringue:
- 2 blancs d’œufs,
- 100 gr de sucre en poudre.



On met la main à la "pâte":

Préparation de la pâte sablée:
Dans un grand saladier, versez la farine et le cacao et formez un puit au milieu. Disposez l’œuf et le jaune au centre du puit. Mélangez à la main ou à l'aide d'un robot. Ajoutez la pincée de sel et le sucre, et le beurre mou préalablement grossièrement coupé en morceaux. Malaxez bien jusqu'à ce que la pâte soit homogène.
Ajoutez un peu de farine si la pâte est encore collante. Formez une boule, et laissez reposer au frais pendant 30 minutes. 
Étalez la pâte et faites la cuire à blanc (n'oubliez pas les billes de cuisson!), pendant environ 10 minutes. 

Préparation du fondant citronné:
Pressez les 4 citrons. Dans une casserole mélangez le jus de citron, le sucre en poudre et les 4 œufs. Battez l'ensemble légèrement. Faites chauffer à feu très doux, tout en remuant, pendant environ 5/7 minutes. La préparation est prête lorsqu'elle s'épaissit. Ajoutez alors le beurre, mélangez jusqu'à ce qu'il fonde et sortez du feu. 
Étalez la préparation sur la pâte à l'aide d'une spatule plate. 
Faites cuire à 180° pendant environ 15 minutes. 

Préparation de la meringue:
Battez les blancs en neige fermement, puis ajoutez le sucre en poudre. Continuez à battre les blancs et le sucre jusqu'à ce que le sucre soit bien incorporé à la préparation à meringue.
Utilisez une poche à douille pour répartir la meringue sur votre tarte (en forme de boule, de ligne de cercles pourquoi pas?). 
A l'aide d'un chalumeau, faites dorer la couverture meringuée et servez !

Verrines façon tarte au citron meringuée


Ou comment partir sur une recette (tarte au citron meringuée) et finir avec 3 desserts différents (+ verrines + étoiles sablées)...!

J'étais partie sur la réalisation d'une tarte au citron meringuée, puis ayant trop de pâte j'ai fait des étoiles sablées, puis ayant trop de préparation citronnée (et cette fois-ci plus assez de pâte), j'ai décliné en verrine!

Voici donc la recette des verrines:

Ingrédients (pour 6 verrines):

- 9 gâteaux secs shortbread (ou sablés maisons),
- 4 citrons jaunes,
- 50 gr de beurre,
- 4 œufs entiers,
- 170 gr de sucre en poudre

Pour la meringue:
- 3 blancs d’œuf,
- 150 gr de sucre en poudre.

Attention, cette recette est faite dans des verrines qui vont au four.




On met la main à la "pâte":

1. Émiettez grossièrement vos shortbread (ou sablés), et répartissez une bonne couche au fond de vos verrines.

2. Pressez les citrons. Dans une casserole mélangez, le sucre, les 4 œufs et le jus de citron. Faites chauffez à feu très doux. Ajoutez le beurre. Laissez chauffer pendant environ 5/7 minutes tout en remuant en permanence (ou presque!). Sortez du feu lorsque la préparation a bien épaissi. (Attention à ne pas laisser trop chauffer, ou à chauffer trop fort, votre préparation deviendrait grumeleuse!).

3. Lorsque la préparation est encore chaude, versez la sur votre crumble de shortbread et passez le tout environ 10 minutes au four (180°). Laissez refroidir.

4. Préparez votre meringue: Battez les blancs en neige bien fermes. Incorporez le sucre en poudre tout en continuant à battre les blancs, et ce jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène.

5. A l'aide d'une poche à douille, faites des petites boules de meringue sur votre préparation citronnées. Dorez la meringue avec un chalumeau (ou en passant vos verrines 1 minute sous le grill de votre four).



mardi 22 octobre 2013

8 jours à New York

Au mois d'Avril, nous avons passé 8 jours à New York. Voici notre itinéraire et quelques informations pratiques pour profiter au maximum d'une belle semaine.



Ou: New York
Quand: fin avril 2013
Durée: 8 jours complets sur place

Guide utilisé:
Essentiellement le Routard et internet depuis la maison.

Esprit du voyage:
Découverte de New York, aucun de nous deux n'y avait jamais mis les pieds. Nous voulions nous imprégner de l'atmosphère de cette ville géante, et c'est pour cela que nous avons fait beaucoup à pied.
Nous ne sommes pas de grands fans de musées d'art, et notre itinéraire a été construit pour justement ne pas trop en faire! Amateurs d'art, vous pourrez toujours ajouter vos visites au cœur de notre programme, notamment sur les quelques derniers jours ou le planning a été moins serré.

Hébergement:
Nous étions 2 et avons choisi d'être hébergé au West Side YMCA.
Pour être honnête, la première impression en arrivant au YMCA a vraiment été moyenne, mais il faut aussi dire qu'il était plus de minuit, et que nous venions de voyager pendant de longues heures, au point de vouloir essayer de changer d'hôtel dès le lendemain.
Au réveil cette impression glauque est finalement passée et nous sommes restés toute la semaine, car après tout vu le peu de temps que nous avons passé dans la chambre, autant limiter les frais. 
La chambre pour deux était petite, pas très bien isolée du froid (QUID de la température à l'intérieur en plein hiver?), mais finalement d'un plutôt bon rapport qualité/prix (c'est d'ailleurs ce que nous avions trouvé de moins cher, ou presque!).
Possibilité d'acheter quelques bricoles à manger au Lobby et de grignoter sur place. Le principe du YMCA c'est qu'il est ouvert aux locaux pour y pratiquer tout un tas d'activités (piscine / yoga / danse / peinture...selon les équipements du lieu). Nous n'en avons pas du tout profité, par manque de temps et parce que nous étions bien fatigués en rentrant de nos longues journées de marche et de découvertes...
Cet hôtel est bien placé, juste au bord de Central Park (coin Sud Ouest), à 2 blocs (5 minutes) du métro (arrêt Colombus Circle).
A seulement quelques arrêts de Times Squares et plutôt central pour se déplacer dans tout Manhattan. Vraiment hyper pratique!

Pensez par contre à réserver si vous compter y passer plusieurs jours d'affilé, autrement vous risqueriez de faire chou blanc.

Se déplacer:
Nous nous nous sommes essentiellement déplacés en métro et à pied durant notre séjour.
Pour le métro, nous avons opté pour une MetroCard illimitée pour 7 jours (30$ par personne) et avons complété par une Metrocard pour 1 jour le dernier jour.
Il est très facile de se déplacer à New York, il faut juste faire attention car certains trains ne s'arrêtent pas partout.

Au programme:
Chaque journée (programme détaillé et photos) fait l'objet d'un article. N'hésitez pas à cliquer sur "Jour 1", "Jour 2"... pour en savoir plus !

Arrivée tard le soir à NYC.

Jour 1 (samedi)
Quartiers visités et principales attractions: Soho, Tribeca et shopping, Hudson River, High Line, Greenwich Village

Jour 2 (dimanche)
Quartiers visités et principales attractions: Harlem (dont 2 messes) et Central Park

Jour 3 (lundi)
Quartiers visités et principales attractions: Midtown + Rockefeller Center, Top of the Rock, NBC Studio Tour et Chrysler Building, Times Square et Theater District (+ comédie musicale le soir).

Jour 4 (mardi) (Encore un petit peu de patience pour les détails!)
Quartiers visités et principales attractions: Lower Manhattan, Financial District, Staten Ferry Island, Brooklyn Bridge, Brooklyn Heights, Dumbo.

Jour 5 (mercredi) (Encore un petit peu de patience pour les détails!)
Quartiers visités et principales attractions: Little Italy, Chinatown, Lower East Side, Williamsburg (Brooklyn), East River Side Park, Calvary Cemetary, passage à Times Square de nuit.

Jour 6 (jeudi) (Encore un petit peu de patience pour les détails!)
Quartiers visités et principales attractions: Central Park, Roosevelt Island Ferry + Roosevelt Island, 5th avenue, Grand Central Station, Match de Baseball dans le Bronx.

Jour 7 (vendredi) (Encore un petit peu de patience pour les détails!)
Quartiers visités et principales attractions: ONU, Four Squares et East Village, soirée dans East Village, puis Flatiron Building de nuit. 

Jour 8 (samedi) (Encore un petit peu de patience pour les détails!)
Quartiers visités et principales attractions: Dernière balade à Central Park (repos), Brunch dans un Rooftop, départ en fin de journée.

8 jours à New York - Jour 3

Pour ce troisième jour, nous avons choisi de visiter d'hyper centre de Manhattan.
Quartiers visités et principales attractions: Midtown, Rockefeller Center, Top of the Rock, NBC Studio Tour, MOMA, Times Square et Theater District.


- Nous avons commencé la journée par le Rockefeller Center depuis lequel nous avons pu grimper le Top of the Rock. La montée est ultra rapide et vraiment impressionnante (même carrément flippante pour moi qui déteste les ascenseurs!).Voici une petite vidéo qui l'illustre bien: 67 étages en 44 secondes...qui dit mieux?

video

Nous avions vu (lu) partout qu'il n'était pas nécessaire de faire et le Top of the Rock et l'Empire State Building, mais finalement nous avons apprécié les 2 car nous avons fait le premier de jour et le second de 
nuit!



- Toujours dans le Rockefeller Center, nous avons visité le NBC Studio Tour. Puisqu'il y avait un petit peu d'attente, nous nous sommes baladés dans le quartier et avons été voir la Lego Store, dont voici quelques photos. Rien d'extraordinaire, mais c'est à voir si vous passez dans le coin. 
Quant au NBC Studio Tour, c'est intéressant de se retrouver dans les coulisses des émissions que produit la chaine mais les américains présents lors de notre visite semblaient avoir nettement mieux appréciés que nous, car ils connaissaient les émissions dont il était question, et pas nous! Ce n'est pas incontournable, mais faites le si vous avez le temps.


                    


- Direction le MOMA, à seulement 3/4 rues du Rockefeller Center. Nous ne voulions pas y passer trop de temps, mais pour le coup notre visite aura été un peu éclair car le musée fermait. Nous en avons profité un petit peu plus d'1h, je pense qu'1h de plus aurait été le bon timing pour nous. 

                 


- Enfin, nous sommes allés à Times Square, d'abord de jour, puis de nuit.
Nous avons fait les boutiques (Aéropostale, M&M's Store...) et avons pris un bon bain de foule.






Bon plan: si vous voulez profiter de New York pour aller voir une comédie musicale, n'achetez pas vos places à l'avance. Nous avions hésité et je vous garantie que nous avons bien fait de ne rien planifier ! Rendez-vous au TKTS en début de séjour et vous pourrez y réserver des places pour les comédies musicales On Broadway ou Off Broadway le soir même ou dans les jours qui viennent, avec une réduction pouvant atteindre les -50%.

Ce soir la nous sommes allés voir "Chicago", c'était très bien mais je le déconseille si vous ne comprenez pas bien l'anglais car vous risquez d'avoir du mal à suivre...et croyez moi certains passages étaient plus que flous pour nous ;-). Pour ceux qui n'auraient pas vu "Le Roi Lion", je vous la conseille vivement! Nous l'avions vu à Paris, et c'était top!